2010 - 2013 Qatar, Bali, Malaisie, Bahrain, Oman, Australie......Nouvelle Zelande, Vietnam, Chine,

LA NOUVELLE CALEDONIE (8 au 26 Novembre 2016)

Publié par myriametluc

 

 

Notre blog LA NOUVELLE CALEDONIE a migré depuis le 10 Février 2017

vers un nouveau site : LES VOYAGES DE MYRIAM ET LUC

 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, rester sur ce site ou nous rejoindre à cette nouvelle adresse. Vous y retrouverez le blog actuel et les récits, photos et vidéos de nos nouvelles aventures.

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

8 Novembre 2016, nous arrivons en milieu d'après midi à l'aéroport de Nouméa Tontuta (sur Aircalin, quel joli nom pour une compagnie aérienne !) après 3h de vol en provenance d'Auckland (voir blog  ICI ).

Il y a 2h de décalage en moins. Il fait 32°, Quel contraste avec la Nouvelle Zélande ! 

 

 

 

 

Nous récupérons rapidement notre véhicule de location et prenons la direction de Nouméa à 52kms. Nous peinons un peu à trouver notre hôtel (le Marina Beach Hôtel), situé dans la Baie des Citrons. Accueil chaleureux  et familial, nous avons un petit studio charmant et tout équipé. Il est 17h, et allons faire un tour à pied au bord de la mer. Surprise, il fait nuit à 18h et cela toute l’année ! Quelques courses pour dîner ce soir, nous visiterons la ville demain.

 

 

 

           

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

Notre circuit

 

cliquer sur la carte pour l'agrandir

 

 

 

8 au 10 Novembre :  Nouméa

 

11 au 13 Novembre :  Nouméa - Bourail (165kms)

 

14 au 16 Novembre :  Bourail - Hienghène (230kms). 

 

17 Novembre :  Hienghène - Nouméa (357kms). 

 

18 au 21 Novembre :  île des Pins

 

22 au 27 Novembre :  Ile de Lifou et... retour en France 

 

Fin de nos prestations....cool winksmiley

 

Alors... Suivez nous !...

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

    


Publié à 08:00, le 8/11/2016, Nouvelle-Calédonie
Mots clefs :


8 au 10 Novembre : Nouméa

Publié par myriametluc

 

 

Réveil à 8h, le ciel est tout bleu, nous allons pouvoir mettre le short et le T-Shirt ! Promenade le long de la Baie des Citrons et de l’Anse Vata : la mer est d’un bleu azur et il fait déjà très chaud avec un vent du large très agréable.

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

       

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu de monde sur la plage. Nous allons déjeuner dans un restaurant en bord de mer, les gens mangent très tôt, dès 11h30 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          

 

 

 On est surpris par les prix qui sont bien plus élevés qu’en France, un plat  du jour avec une boisson et un café environ 70 euros !!!

L’après-midi nous allons visiter le centre-ville et la célèbre  place des Cocotiers : Quelle déception ! Nouméa intra-muros est sans intérêt et de plus sale et pas entretenu. Quel contraste avec le bord de mer et les marinas !

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

                                                 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 Nous ne restons pas très longtemps  et préférons aller flâner du côté de la marina. On est surpris de voir beaucoup de jeunes gens oisifs, particulièrement sur la fameuse  place des cocotiers, qui n’a vraiment rien d’extraordinaire !

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous rentrons vers 18h et regardons le résultat des élections américaines à la télévision. Demain nous irons visiter le grand Sud en voiture, il y a plein de belles choses à voir, parait-il !

 

Il est 9h le lendemain quand on prend la route du Grand Sud, direction Mont Dore et le parc provincial de la Rivière Bleue. Beaucoup de trafic en ville avant de rejoindre la route de Yaté, le paysage est montagneux, la terre est rouge, c’est très sauvage ! Arrêt photos au col de Mouirange à 260m ! puis  la rivière des pirogues, le col des 2 Tétons : paysage Ouahhhh !

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

Il est 11h30 quand on arrive au parc. C’est une des merveilles naturelles du sud calédonien. Cette réserve se déploie autour du lac de Yaté. Elle rassemble de nombreuses espèces de plantes, de reptiles, et d’oiseaux endémiques, comme l’étonnant cagou, symbole de la NC. On accède au parc en voiture  puis on est pris en charge par une navette où l’on peut monter et descendre à souhait.

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

On découvre tout d’abord la forêt noyée, qui résulte de la mise en eau du lac, puis le sentier des cagous, où l’on a la chance d’en voir un. Comme le kiwi en NZ, c’est un oiseau qui ne vole pas ! ensuite, nous empruntons le sentier du grand Kaori, un arbre aux dimensions énormes  (40m de haut pour une circonférence de 2,67m) et il a plus de 1000 ans !

 

 

 

                                                  

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

Nous passons plus de 4h dans ce parc, la forêt est haute et dense, la terre est rouge, c’est magnifique !

On continue le long de la route de Yaté, et l’on bifurque vers le col de Prony (323m), avec un arrêt au belvédère. Route très abimée, avec des gués remplis d’eau boueuse, plutôt pour les 4X4, avec une descente à 15% !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                           

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le paysage est cependant trop beau, cette terre rouge foncée nous rappelle l’Australie. Nous regagnons Nouméa et notre petit studio où l’on dîne tranquillement.

Demain, nous prenons la route du Nord pour rejoindre Bourail à 165kms.

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

 

 

 

 


Publié à 07:59, le 8/11/2016, Nouméa
Mots clefs :


11 au 13 Novembre : Nouméa - Bourail

Publié par myriametluc

 

 

 

Nous quittons  l’hôtel à 10h, ravis de ce séjour dans ce charmant établissement. Aujourd’hui c’est férié, et beaucoup de monde sur la plage. Inutile de vous dire que le ciel est bleu, et que la mer est belle et qu’il fait déjà très chaud ! Balade au bord de la plage, avant de déjeuner. Succulent repas : carpaccio de viande et tartare de poisson, MiamMiam !

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous prenons la route de Bourail en début d’après-midi, avec des travaux  et quelques bouchons. La route est un peu monotone sur la RT1, aride, paysages plats avec les montagnes au loin.

 

 

 

       

 

 

 

Nous arrivons vers 16h30 à notre chambre d’hôtes " Entre plage et rivière " et sommes accueillis très gentiment par Claudine et Jackie. L’endroit est tout à fait charmant sous les cocotiers et à côté de la plage de la Roche Percée. Nous disposons d’un bungalow bien coquet.

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chaleur nous a un peu assommés (35°) et on se contente d’une  délicieuse pizza locale « la Broussarde » avant d’aller dormir.

Il a plu un peu dans la nuit et le matin au moment du petit déjeuner. On se retrouve à la même table que d’autres vacanciers (il y a 5 bungalows) et on apprécie tous la qualité et la variété du « breakfast » fait maison. L’ambiance est très sympathique !

Claudine, notre hôtesse nous a conseillés des balades, notamment le sentier des « 3 Baies », une balade de 2h environ au- dessus de la baie de la Roche percée, des tortues, et des amoureux.

Le cadre est magnifique, d’autant que le soleil est revenu.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

       

 

                                                                                              Notre Dame des Flots

 

 

                   

 

 

 

     

 

 

 

                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 On aperçoit quelques tortues de mer. Dans la baie de la Roche Percée, se dresse un gros rocher "le Bonhomme" que l’on aperçoit depuis la plage. Nous avons cherché en vain la Roche Percée, qui en fait s’est éboulée  depuis plus de 5 ans !

 

 

 

 

       

 

 

      

Baignade l’après-midi dans une eau à 25 ou 26° à la plage de la roche percée. C’est la seule autorisée à la baignade, car la aussi comme à la Réunion, il y a une menace  de requins ! Une jeune femme s’est fait attaquer  quelques jours plus tôt dans 1,50m d’eau et elle est décédée. On raconte également que des gens malveillants jettent des carcasses de cerfs dans la mer pour les attirer !!!

 

 

 

       

 

 

 

En fin d’après-midi on va faire un tour à Bourail à 7kms pour repérer un restaurant. Tout est fermé, le village est « mort », aucun restaurant  ouvert, étonnant ! On finit par en trouver un dans un camping près de notre bungalow, et le patron nous apprend que c’est normal, les restaurants ferment le samedi et le dimanche ! On est dans le Pacifique…

Toujours sur les conseils de Claudine, nous partons le lendemain matin faire des randonnées dans le domaine de Déva  à quelques kms. C’est un domaine naturel appartenant à la province sud de la NC, 7700 hectares avec un Hôtel Sheraton, un golf et des chemins de randonnée sur les collines bordant la mer.

 

 

 

 

 

 

L’endroit est protégé et on y entre en franchissant plusieurs barrières de contrôle. Pas d’arrêt, la barrière se lève à notre passage et le gardien nous salue gentiment ! Ils sont cool cool ces calédoniens, d’ailleurs, ils vous saluent et vous sourient dès qu’ils vous croisent, à pied ou en voiture ! ça nous change de la Métropole !

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

La 1ère  balade nous fait monter  après 2 heures de marche et 320m de dénivelé au sommet d’un colline avec un paysage époustouflant : La mer bleue turquoise laissant apparaître une grande faille « la faille Shark » jusqu’à la côte. La vue est à 180° sur la mer et on est largement récompensé de la « transpirée » de la montée.

En redescendant on va faire un tour, par curiosité au Sheraton et on y prend une bière bien méritée.

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On casse la croûte rapidement et on attaque notre 2ème randonnée, celle-ci un peu plus longue sur les crêtes.

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le paysage est très varié, car d’un côté on a la vue sur la mer et de l’autre, la vue sur les montagnes. Il fait très chaud, heureusement que l’on a pris beaucoup d’eau ! Là aussi régal des yeux !

On termine la journée à la plage car on est un peu sur les "rotules" ! On a  la flemme d’aller au restaurant et on se contente de manger une pizza dans notre bungalow. On a pris de bonnes couleurs aujourd’hui !

 

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

 

 


Publié à 07:58, le 8/11/2016, Bourail
Mots clefs :


14 au 16 Novembre : Bourail - Hienghène

Publié par myriametluc

 

 

 

Réveil 7h, il fait beau avec du vent. Dernier petit déjeuner toujours aussi copieux et délicieux.

 

Nous prenons la route vers 9h, direction la côte est, Hienghène, 230kms. On a bien discuté avec les propriétaires, un couple fort charmant.

 

On vient d’apprendre par nos filles qu’un tremblement de terre a eu lieu, il y a 2h, à Christchurch en Nouvelle Zélande, ainsi qu’un tsunami. Nous y étions il y a un mois, et avions trouvé la ville déjà bien désolée après le précédent tremblement de terre de Février 2011, c’est dramatique ce qui arrive.

 

 

 

        

 

 

 

Nous prenons la direction de Nandaï puis du Col de Daoi, et Pouembout, sans rencontrer âme qui vive sur la route. C’est moins aride. Nous franchissons plusieurs cols. Arrêt casse-croute au Col de Tango.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Le  long de la route, aux abords des villages kanaks, il y a des petits cabanons où se vendent des fruits et plantes locaux. On s’arrête pour photographier la mangrove, et juste quelques kms avant Hienghène, on découvre les Roches de la lagune de Linderalique, gros rochers découpés, de calcaire noir, avec un petit air de Baie d’Halong.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

Juste après, la fameuse " Poule Couveuse ", et le Sphinx, également des roches de calcaire noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Poule Couveuse

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous arrivons au Ka Waboana Lodge, et prenons possession de notre super bungalow sur pilotis et situé sur les hauteurs et dans la forêt.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On va faire un petit tour au « bourg » qui se résume au centre d’informations, une minuscule marina et un tout petit centre commercial ! C’est tout petit mais il y a tellement de belles choses à voir à côté…

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une bonne douche réparatrice, nous prenons notre dîner au restaurant du lodge et allons vite nous coucher !

Après une bonne nuit, avec de la pluie, nous prenons la route du nord, jusqu’à Pouébo. La végétation est complètement différente  de la côte ouest, le climat est tropical, bien plus humide et la végétation est luxuriante. La Réserve de Panié que nous voulions voir est fermée aux touristes en raison d’une maladie mystérieuse qui détruit les kauris.

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La côte est toujours aussi belle, et nous traversons aussi beaucoup de petits villages de tribus kanaks, qui se résument à quelques maisons en tôle ou en dur. On n’aperçoit pas forcément les habitations, mais chaque entrée de village est ornée de fleurs et d’arbres ou d’arbustes de toutes sortes et toutes couleurs.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

Les calédoniens sont toujours aussi souriants et nous saluent tout le temps.

Nous prenons un bac assez pittoresque qui traverse la rivière Ouaième, sur 100m environ.

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                          L'estuaire de la Ouaième                                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous nous arrêtons pour admirer des cascades : celle de Tao et celle de Colnett, immenses, qui descendent  du haut de la montagne jusqu’à la mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

            

 

 

 

Nous pique-niquons à Pouébo  sous une chaleur " tropicale " ! Retour par la même route, il n’y en qu’une de toute façon !

 

 

 

               

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                

Qu'est ce que je vous sers ?                                                                                     

 

 

 

 

 

 

       

 

 

  

Relâche… arrêt bière au bar du lodge puis blog  sur notre " terrasse privée "… Il se met à pleuvoir, et pendant tout le dîner. Pour l’anecdote, il n’y a qu’une seule serveuse et même si nous ne sommes pas nombreux ni pressés, nous attendons plus d’une demi-heure avant de commander ! C’est la Calédonie, on n’a pas l’habitude. Une chose à la fois ! Mais finalement, on prend le rythme !

 

Le lendemain nous allons à la laverie à côté du lodge  pour faire une lessive, ce n’est pas une laverie automatique, pas de chance, et en plus  il n’y a  pas d’électricité avant 14h, et puis vu l’intérieur, c’est la pagaille, 2 ou 3 machines, du linge un peu partout par terre, dans des sacs plastiques ou des corbeilles. On choisira la lessive manuelle dans le bungalow !

 

Vers 10h30, nous partons faire une randonnée, le Col de Ga Wivaek, avec 310m de dénivelé, d’où nous dominons la lagune de Lindéralique et toute la Baie de Hienghène. Trois heures de marche sous une chaleur humide, étouffante, mais quelle récompense, une vue extraordinaire !

 

     

 

        

 

 

 

 

 

 

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Nous rentrons en début d’après-midi, petit repas au snack, puis nous allons nous balader au bord de la « Plage du Billet de 5OO ».

     

 

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

     

La plage est décevante, étroite et rempli de bois et de coraux morts. On marche dans la forêt attenante, c’est une véritable jungle, un enchevêtrement de lianes de cocotiers et d’arbustes. Le sol est jonché de noix de coco et de branches sèches, la piste est à peine marquée et on décide de rejoindre la route. On aperçoit l’autre face des roches de Lindéralique, c’est impressionnant !

 

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soirée tranquille au gîte. Demain nous rejoignons Nouméa par la côte Est (360kms).

 

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

 

 


Publié à 07:57, le 8/11/2016, Hienghène
Mots clefs :


17 Novembre : Hienghène - Nouméa

Publié par myriametluc

 

 

 

Il est 9h30 lorsque l’on quitte Hienghène le lendemain, on voulait partir plus tôt mais on a pris le rythme calédonien. La route longe vraiment le bord de mer, c’est  très agréable !

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

Quelques arrêts photos, puis la route monte et nous traversons le chantier grandiose des mines de nickel (La Nlle Calédonie est le 5ème producteur mondial). les collines sont taillées en escalier laissant apparaître une terre rouge, une drôle de sensation, c’est lunaire !!!

 

 

 

       

 

 

 

 

 

       

 

 

 

La route ne cesse de monter, on est tout d’un coup inquiet car la jauge d’essence est bien basse et on ne sait pas où se trouve la prochaine station, aucune indication sur la route. Enfin, la route descend et arrive au village de Kouaoua, il est  13h30. Ouf, Il y a une station-service, mais elle est fermée jusqu’ à 15h30. La jauge est sur la réserve qui clignote ! aussi décide- t-on de s’installer devant la pompe pendant 2h et de grignoter quelques biscuits !!!

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le plein fait, nos repassons sur la côte Ouest, direction La Foa. Le paysage est maintenant verdoyant et nous rejoignons Nouméa vers 18h30, sous un beau coucher de soleil !

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       

                      

 

 

 

 

 

 

 

 

     

        

Demain nous prenons l’avion pour l’île des Pins où nous passerons 3 jours.

 

 

 

 

Drapeau Nouvelle Calédonie

 

 

 

 


Publié à 07:56, le 8/11/2016, Nouméa
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 193 } { Page suivante }
Un an d'eau pour un enfant

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Australie
Bahrain
Bali
Carnets de route
Chine
Chouchou
Geographie
Malaisie
Oman
Preparation Voyage 2011 2012
Preparations
Qatar
:

Sites favoris

2009 - 3 mois en Asie
A vélo - Chariotte et Cariolette
Flore
Photo
Misha
Myriam et Luc
Météo
Voyage Lauren
La Corée du Sud
Epices
2011 -Voyage Océanie Asie
Fin 2013 en Asie
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Click for Melbourne, Victoria Forecast