2010 - 2013 Qatar, Bali, Malaisie, Bahrain, Oman, Australie......Nouvelle Zelande, Vietnam, Chine,

Les Wadis et le Falaj

Deux particularités à

Hébergeur d'images

Oman,  les wadis et le falaj !

Il y a à Oman des vallées profondes  qui ont été creusées par les wadi. Le terme de Wadi signifient plusieurs choses !

Les Wadis sont des fleuves qui arrivent brusquement dans des lits à sec et plein de pierre ou de rochers et qui disparaissent après les grandes pluies, en laissant leur lit rocailleux comme voie de pénétration des massifs.

On parle d'une soixantaines de wadis répartis dans le pays.

 

 

 

 

 Le wadi est une vallée irriguée uniquement à la saison des pluies, c'est l'équivalent de l’oued nord-africain.

En général, les gens ont construit leurs maisons juste au-dessus du niveau maximum des crues. Les inondations sont rapides et soudaines.

Parfois, il n’y a pas d’avertissement , l’eau dévalent les pentes des montagnes comme un tsunami pour se déverser dans des zones où le temps est radieux, quand ce n’est pas en pleine nuit.

Le seul salut : Grimper le plus haut possible !

Le conseil donné par le guide « Oman Trekking Explorer », N'accéder aux wadis que les jours de grand beau temps !

Le danger en effet, vient du fait que la pluie et l'eau peuvent venir de plusieurs km de là, sans qu'on ait conscience qu'il pleut là bas !

Ils contiennent, en général, un système de canalisation et d'irrigation de plusieurs siècles: Le falaj (Pluriel Aflaj) 

L'eau  circule dans des canaux, à flanc de coteaux et provient  des wadis,  des sources ou des puits de montagne :

Plusieurs puits successifs sont creusés le long d'une pente sous laquelle se trouve une nappe phréatique et l'eau est amenée à l'air libre par des galeries souterraines.

Le débit, l'usage et la distribution de l'eau obéissent à un ordre bien établi :

  1. Depuis les sommets, le premier point de ravitaillement est consacré à l'eau pour boire et pour cuisiner.
  2. L'eau est ensuite détournée pour rejoindre la mosquée, où se situe la cour pour les ablutions des hommes.
  3. Si la ville en question compte un château ou un fort, l'eau du falaj sera alors utilisée pour les besoins domestiques de ses résidents.
  4.  le réseau fait un détour par la fontaine des femmes, un lieu propice à la toilette et au ménage tenu à l'abri du regard des hommes.
  5. Enfin, les eaux usées serviront à l'irrigation des champs.

 

Le falaj, qui passe dans la palmeraie, à côté de laquelle nous avons établi notre camp dans le wadi Muaydin.

Il y a une maquette du système, dans le jardin du musée : Bait Al Zubair dans le vieux Muscat (Vieille maison traditionnelle transformée en musée)

 

 Quelques "wadis" où nous n'avons pas eu le temps d'aller

- Wadi Tiwi  / Wadi Bani Khalid (Est Hajar) Wadis Ash Shaab, Tiwi, Bani Khalid

-  Randonnée de Al Jabal, Al Akhdar à "Sayq" Al Jabal al Akhdar - Western Hajar

 

05.08.2011 L'office de tourisme omanais met les cartes en ligne !

www.omantourism.gov.om/wps/wcm/connect/ac5623804470a00db4dabfbf0c53e49e/trekking+routs3.pdf


Publié à 21:49, le 6/03/2011, dans Oman, Birkat al Mawz
Mots clefs : Histoire et CultureWadi al MuaydinFalajWadi
.. Lien


Un an d'eau pour un enfant

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Australie
Bahrain
Bali
Carnets de route
Chine
Chouchou
Geographie
Malaisie
Oman
Preparation Voyage 2011 2012
Preparations
Qatar
:

Sites favoris

2009 - 3 mois en Asie
A vélo - Chariotte et Cariolette
Flore
Photo
Misha
Myriam et Luc
Météo
Voyage Lauren
La Corée du Sud
Epices
2011 -Voyage Océanie Asie
Fin 2013 en Asie
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Click for Melbourne, Victoria Forecast