2010 - 2013 Qatar, Bali, Malaisie, Bahrain, Oman, Australie......Nouvelle Zelande, Vietnam, Chine,

Visite au musée à Kota Bahru - Istana Jahar et Kampung Kraftangan (Village d'Artisans)

 

Après notre visite des temples hier, nous partons à la découverte de la ville !

 

L'Istana Jahar contient le Musée des Coutumes et Traditions Royales.  Il a été construit par le Sultant Muhamad II pour son petit fis, Long Kundur en 1887.

Il est en panneaux de  bois sculpté.

2 escaliers métallique,s de part et d'autre permettent d'accéder à une superbe véranda qui donne sur la ville.

Curieusement, ces escaliers sont très français du 19ème !

 

 

Il abrite actuellement une collection intéressante de bijoux et de pièces représentant les différentes phases de la vie d'un jeune prince musulman : Naissance, fêtes religieuses, fiançailles, mariage...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a une galerie importante d'objets en  raphia et détails sur le  tressage. Des motifs différents sont utilisés suivant les régions.

 

 

 

 

 

 

 

J'ai été surprise de découvrir que le raphia provient d'un palmier ! Tout comme il y a des palmiers rotin !

En plus le palmier n'est pas un arbre à proprement parlé !

D'un point de vue botanique, les palmiers sont des monocotylédones et ne sont donc  pas des arbres, mais des "herbes géantes", (Le tronc n'est pas en bois, au sens botanique).

 

L'épaissisement du tronc du palmier résulte de l'addition répétée de faisceaux.

 

Le palmier n'a pas de tronc, mais un "stipe", une tige  remplie de moelle ou de fibres,

 

en.wikipedia.org/wiki/File:Palm_shoot.jpg

 

Il n'a pas de branches, mais des palmes, qui selon les espèces peuvent avoir la forme d'un éventail,  d'une plume ou d'une structure intermédiaire entre ces deux formes.

 

Le raphia

 

La membrane en dessous de chaque feuille est enlevé et donne une longue fibre qui peut être teint et filé comme un textile dans des produits allant du chapeaux aux tapis.

Le raphia est une fibre textile très solide, des cordages, des liens et du tissu d'ameublement.

Au Togo, il sert pour la fabrication des échasses : la nervure de la feuille sert à faire le montant de l'échasse elle-même (entre deux et cinq mètres), les fibres tressées servant à faire la corde qui sert à entourer la jambe contre l'échasse.

Il sert aussi à fabriquer  des vêtements de camouflage.

 

Rotin

 

Meubles et paniers

 

Il y a aussi toute une galerie sur la fabrication des batiks, avec des "moules"

pour l'impression.. un atelier pour  des animations  enfantines.

 

 

 

 Ensuite nous sommes allé au Kampung Kraftangan : C'est un village d'artisans et un musée de l'artisanat. Cela passe par le travail de l'argent, à la fabrication des "songket", des batiks à la sculpture et au dessin.

 

                    

 

 

 

Nous sommes arrivés au moment où les classes se terminaient pour le repas de "midi". Il y a un restaurant en bas, très animé ce jour là.

 

J'avais lu qu'on pouvait assister à des entrainements de "Silat" (Art martial) et nous nous sommes rendu à l'office de tourisme pour savoir où cela se trouvait....

Mais en fait c'était des démonstrations, des spectacles... Et comme nous étions "hors saison" Il n'y en avait plus ! Pas possible non plus de voir des artisans qui fabriquent les cerfs volants ou les toupies ! Puisqu'ici aussi on joue beaucoup au lancer de toupies (comme à Bali,Astres Villa près de Munduk)

cath2.uniterre.com/170424/Quelques+jours+%C3%A0++Atres+Villa.html

 

 

 

 


Publié à 22:48, le 25/10/2010, dans Malaisie, Kota Bahru
Mots clefs : musee
.. Lien


Histoire et société en Malaisie

Rappel historique :

 

L'invasion japonaise et ses conséquences : 

 

1941, les Japonais débarquent au Kelantan et au Kedah, Etats du Nord de la Péninsule. (Kota Bahru est dans le Kelantan).

 

Ils foncent à travers la jungle et s'emparent de Singapour 2 mois plus tard.

 

(C'est une partie de l'histoire du livre "le testament" de Nevil Shute)

 

cath2.uniterre.com/133572/Un+livre.html

 

cath2.uniterre.com/133546/Suivre+l%26%23039%3Bhistoire+d%26%23039%3B+un+livre+jusqu%26%23039%3Bau+bout+du+monde+!.html

 

Lorsque les Anglais reviennent en 1945, la situation politique a changé. Les Chinois sont les seuls à avoir vraiment résisté par les armes aux Japonais et ont créé un parti (communiste). Ils sont les maîtres virtuels de la péninsule et espèrent un statut préférentiel dans l'autonomie qui s'annonce.

 

Or les Malais avaient compté jusque là, sur les Anglais, pour les protéger de la domination chinoise...

 

D'ou s'en suivra une guérilla jusqu'en 1960 :

 

 

Les Britanniques proclament l'état d'urgence, mettent les chinois hors la loi. 7 000 se réfugient dans la jungle et on verra le regroupement dans des villages "contrôlés" de plus de 500 000 ruraux chinois.

 

Pendant ce temps, la bourgeoisie chinoise avait fondé la Malayan Chinese Association (M.C.A). En 1951 ils s'allient avec les Malais de l'UMNO et seront rejoints par les Indiens du Malayan Indian Congress, soucieux de ne pas rester en dehors de la marche vers l'indépendance.

 

 

Cette alliance menée par un prince du Kedah, gagne 51 sur 52 sièges des premières élections fédérales en 1955. 2 ans plus tard, le 31 août 1957, il sera le 1er Premier ministre de la Malaisie indépendante : Tuanku Abdul Rahman.

En mai 1969, plusieurs centaines de Chinois ont été lapidé pour avoir montré leur joie à la suite d'un succès électoral... Ce qui entraina les pouvoirs publics à définir 5 principes fondateurs pour éviter la répétition de chocs inter-ethniques.

 

 

La "déclaration des Cinq Principes" est apprise par tous les écoliers :

 

 

"Notre Nation, la Malaisie doit faire en sorte :

 

 

  • De mieux unir tous les peuples qui la composent ;
  • De maintenir l'ordre démocatique ;
  • De créer une société plus juste, dans laquelle ses richesses seront équitablement réparties ;
  • D'assurer une apporche tolérante envers ses traditions culturelles riches et variées ;
  • De bâtir une société progressiste orientée vers les sciences modernes et la technologie"

Pour moi, un voyage m'amène à me questionner, à apprendre ...

En Indonésie et en Malaisie, les langues sont très proches.

Au cours de notre périple à Bali, nous avons appris plus de mots que si nous étions restés dans des hôtels comme le "Crystal Lodge".

Lorsque nous utilisions certaines expressions, les Malais les comprenaient tout en nous expliquant que c'était indonésien et ils nous donnaient le mot malais..

 

Si comme moi, vous voulez en savoir un peu plus sur le pourquoi de ces différences, je vous renvoie à cette adresse fr.wikipedia.org/wiki/Malais_%28langue%29

 

Nous avions oublié que la Malaisie avait deux capitales !



 

 - Capitale constitutionnelle et commerciale : Kuala Lumpur

 

 



           - Capitale administrative et siège du gouvernement fédéral : Putrajaya ...
Cette nouvelle ville  a été construite de toutes pièces, sur 4 932 ha d'une ancienne plantation d'hévéas et de palmiers à huile, financée en grande partie par Petronas. www.ppj.gov.my/portal/page

 

La population de la Malaisie était de 26 millions 8 en 2007.

 

La langue officielle est le malais et le groupe ethnique majoritaire, les malais (61,7 %).

 


Les groupes minoritaires sont

 


les chinois min (21,3 %)

 

 chinois cantonais (10,7 %),

 

 

tamoul  (10,5%),

 

 


 chinois hakka (9,7 %),

        chinois mandarin (4,1 %) 

        langues autochtones.

 


 



 


La Langue coloniale a été l'anglais
.

 


Il y a une loi linguistique "Loi sur la langue nationale (1963), modifiée plusieurs fois qui autorise le gouvernement à utiliser l'anglais en plus ou au lieu du malais.

 

En conséquence un grand nombre de Malais s'exprime en anglais..  Entre autre lorsque 2 personnes d'ethnies différentes se rencontrent dans les commerces.

 Kemi nous rappelait aussi  qu'il est difficile quelquefois de trouver le registre juste dans la langue malaise, car il faut situer son interlocuteur sur le "plan culturel".

 

 

Comme au Cambodge, on se retrouve confronté à se demander si on doit appeler son interlocuteur ... Oncle... ou Jeune frère... et les éléments permettant de répondre ne sont pas toujours évidents ! Il est alors plus pratique "de s'échapper" en parlant anglais.

 


Publié à 22:33, le 24/10/2010, dans Malaisie, Kota Bahru
Mots clefs : Histoire et Culture
.. Lien


Aventure à Kota Bharu


Good morning from Kota Bharu - photo de la rose fraîche de notre petit déjeuner !

.

Et la vue de la terrasse ! Le petit déjeuner n'y est plus proposé et il fait déjà chaud à 9 h !

.

Nous sommes partis à la recherche des marchés, de l'artisanat local, des batiks et sonkets... !

 



Le nouveau marché central : Les échoppes sont souvent contenues dans des containers.

En voici un ouvert :

 

 

 

 

 

 

 


Le marché de légumes et produits frais au milieu, vu du 1er étage (Vente d'épices)

 

Mais du poste d'observation, que nous avions nous avons pu observé cela !!!... Ballade du rat au milieu du marché... et grand flegme du commerçant le plus proche !

 

 

et après les 4 rats qui nous ont déboulé dans les pieds hier soir, lorsque nous longions le dit-marché, cela fait beaucoup ! Je me demande si cela n'a pas agi sur mon estomac ! En tout cas, ces crustacés me semblent nettement moins appétissants depuis !

 

 

Après cela, nous sommes allés au 3ème étage....Des Batiks, des songkets...En veux tu en voilà...Seulement, je trouve les batiks trop bariolés et les songkets sont des tissus très raides... Nous n'en ramènerons donc pas !

Nous avons fini par trouver le Bazaar Buluh Kubu, qui vend de l'artisanat, aux touristes ! Là,  j'ai fini par trouver ce que je cherchais... Enfin une partie !

Mais Chouchou a pris un coup de chaud ! Nous nous sommes donc arrêtés dans un mall... et pris un pot.... Salon de thé comme en Europe !! Climatisé surtout aujourd'hui !

Les gateaux sont super apétissants. Nous prendrons des boissons et un gateau que nous partagerons ! 13,50 R.M


 

        MUHIBAH PARAISO

        Rez de Chaussée - Jalan Buluh Kubu

        - Kota Bharu



 



Nous pensions rentrer à l'hôtel pour faire la sieste...Mais avant nous faisons un "petit" détour !!! En fait, nous n'y rentrerons qu'à 18 h 30 le soir !!

 

 

 

Et voilà la photo responsable de notre nouvelle aventure !

 

 


 

Pendant que j'étais en train de prendre cette photo, un Malaisien d'origine chinoise m'a posé toutes sortes de questions ! Et il était désireux de nous montrer Kuta Bharu et ses alentours.

D'après ce que j'ai pu comprendre pendant l'après midi, il avait été reçu en France et s'y était beaucoup plu. En nous faisant visiter la région, il "rendait" un peu ce qu'il avait reçu.

Tout d'abord il nous emmène visiter un bâtiment, pour que l'on ait une meilleure vue sur le fleuve...et puis comme je pose des questions par rapport à la population qui habite cette résidence, nous visitons  un appartement ...

Ensuite  nous partons visiter les temples que nous projetions de voir !!! Lorsque nous l'avons rencontré, nous nous demandions comment nous allions y aller ! C'est à une vingtaine de km...

En route pour la visite ! Cet homme nous a donc proposé de voir le panorama du haut de l'immeuble !


Tout d'abord, d'en bas, vous voyez juste un immeuble assez important et neuf...

 

 

Mais vous ne réalisez pas qu'il y a 2 piscines, une salle de sport et des jeux d'enfants au 14ème étage !

 


L'accès à l'ascenseur est surveillé par un garde

La vue est magnifique sur le fleuve mais cela m'a moins marqué que toutes les portes qui sont munis de barres métalliques.

Nous rencontrons un ami de notre guide. Il commercialise le jus de mangoustan qui semble très prometteur pour la santé humaine (plein d'anti-oxydants).

Rencontre à Kota Bahru

Le mangoustanier est un arbre d'une forme pyramidale. Son fruit, appelé "Fruit des Dieux", est une baie charnue de forme sphérique, à peau épaisse, de couleur vert pâle à jaune avant maturité, puis rose, rouge et enfin violacé foncé à complète maturité.

 

 

Ensuite nous sommes partis voir les temples près de Tumpat

Le Wat Phothivihan, est un des plus réputés et des plus grands temples bouddhistes du Tanah, du S.E asiatique. Il abrite un Bouddha couché de 40 m de long et date de 1973.


Le Wat Matchinmaram, Bouddha de 50 m de haut et le plus grand du genre en Asie...Lèvres en or PUR !

 

 

Le Wat Maisuwankiri, à 4km au nord de Chabang Empat, près du village de Kampung Bukit Tanah, a un « temple flottant », un bateau en forme de dragon !

 

Ce qui était particulièrement intéressant, c'est son point de vue sur la société malaise. (Depuis 3 générations, sa famille est en Malaisie, ils sont Malaisiens).

Ainsi notre "hôte" nous rappelle qu'un Malaisien d'origine   malaise  a l'obligation d'être musulman.

Donc si sa fille ou son fils épouse un Malais, ils ont l'obligation de se convertir. Ils n'ont pas la possibilité de garder leur propre religion. Même chose pour les Indiens.

Cela   explique la situation difficile ou dangereuse dans laquelle se trouvent nos amis Rick et Kemi qui parle du Christ aux Malais. 

 

Il y a aussi des informations culturelles :

Dans un village s'il y a des chiens, ce ne sont pas des Malais qui y habitent, mais là en l'occurrence des Thai. Les Malais n'aiment pas les chiens.

Les Malais ont plus d'enfants (4-5) que les Chinois (2-3).

Les Malais sont plus indolents... En conséquence, les Malaisiens Chinois s'occupent de 80 % du commerce.

 

Les "Bumiputera" "Fils du Sol" (Malais) bénéficient de quotas de bourses, de places à l'université, d'emplois ou de licences commerciales.

Avec beaucoup de pragmatisme, le pays fonctionne plutôt bien.

Globalement ce sont les Malais qui le gèrent, tandias que les Chinois sont aux affaires. Quant aux Indiens, il essaient de s'intégrer à tous les niveaux de l'échelle sociale.

 

Les hirondelles et leurs cris nous avaient frappé hier soir.

Il nous a expliqué que des locaux à l'abandon étaient utilisés afin que les hirondelles fassent leur nid et  qu'ils étaient récolté toutes les 6 semaines et commercialiser pour la soupe aux nids d'hirondelles.

Il y a même des enregistrements d'oiseaux pour les attirer, dans plusieurs rues entre la gare routière et notre hôtel.

 

Il nous a emmené au poste frontière avec la Thailande, à quelques km des temples et nous a rappelé que depuis quelques années, 3 provinces majoritairement musulmanes réclamaient le rattachement à la Malaisie... Avec des soulèvements et des attentats à la bombe.

 

Ce qui nous sera confirmé plus tard par Kemi, avec les précisions que la langue malaise  (bahasa Melayu) était utilisée de préférence au thai, dans ces provinces.

 


 

Le bac arrive de Thaïlande,  l'achat de certaines denrées  moins chères là bas permettent un bénéfice , en les revendant plus chères  en Malaisie...  Suivant les périodes cela varie...Huile, riz, farine...

 

 Pour contacter notre "guide" ou trouver un hébergement par son entremise : Homestay - 1909 - Long Hian Kun - H/p / 012-9564738 

Condominium Block C Pelangi Mall, Kota Bahru, Kela

 

 

 



Publié à 22:14, le 24/10/2010, dans Malaisie, Kota Bahru
Mots clefs : ratbouddhatemple
.. Lien


Bonjour Kota Bahru -

 

Nous avons quitté notre île idyllique à midi !!!

 

Aujourd'hui, il y avait beaucoup moins de vent qu'à notre arrivée  et donc moins de vagues ! Et j'ai surtout appris que dans ces bateaux rapides, il fallait se mettre à l'arrière pour que ce soit plus confortable !

 

Avant le petit déjeuner, je suis allée nager et j'ai vu un poisson que je n'avais pas encore vu !! Un poisson napoléon.

 

Pour avoir quelques jolies photos 

www.malaisie.org/vie_sous-marine.php

 

 

Puisque j'en suis aux photos des autres, j'ai vu ce poisson, qui s'avère être une sorte de mérou mais différent de celui qui était avec les tortues ! Celui là semblait mesurer une trentaine de cm : Mérou rouge 

www.dinosoria.com/merou.htm

 

J'ai revu ces poissons très longs et très minces, c'est une sorte  de barracudas. Is nageaient souvent à une vingtaine de cm de la surface de l'eau. C'était surprenant de se retrouver nez à nez avec eux, alors que je regardais et photographiais vers le bas ! Ils sont très minces mais mesurent environ 8O cm !

 

J'ai eu la confirmation de la présence du gros poisson du côté des tortues !!! C'est un MEROU !

 A Kuala Besut, nous sommes arrivés à 13h ; Nous avions un bus pour Kota Bharu, à 14 h.... 12 RM et 1 h 30. On peut le prendre du débarcadère... Pratique!

 

Nous avions une réservation à l'hôtel Crystal Lodge..... où nous sommes arrivés et où il y a le Wifi dans les chambres !!!

 

 

GOLDEN CITY RESTAURANT

 3950 R.C Jalan Padang Garong

KOTA BHARU - Kelantan -

Tel 012 - 216 3853

 

 

Diner pour 47.00 MYR (avec 2 plats de poissons )

 

Voilà quelque chose qui me frappe : C'est "l'opposition" vestimentaire entre les jeunes  malaises d'origine chinoise et les malaises musulmanes... En tant qu'occidentales, on nous conseille d'être habillées au dessous du genou !

 

 

Elles sont souvent ravissantes


Publié à 22:26, le 23/10/2010, dans Malaisie, Kota Bahru
Mots clefs : Histoire et CulturesnorkelingCarsHotel
.. Lien


Un an d'eau pour un enfant

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Australie
Bahrain
Bali
Carnets de route
Chine
Chouchou
Geographie
Malaisie
Oman
Preparation Voyage 2011 2012
Preparations
Qatar
:

Sites favoris

2009 - 3 mois en Asie
A vélo - Chariotte et Cariolette
Flore
Photo
Misha
Myriam et Luc
Météo
Voyage Lauren
La Corée du Sud
Epices
2011 -Voyage Océanie Asie
Fin 2013 en Asie
Aquarelle - Jean Chevallier
2016 - Israël et voyages suivants

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Click for Melbourne, Victoria Forecast